Devenir candidat


Je souhaite poser ma candidature comme administrateur de l’Ordre. Que dois-je faire?

Vous devez présenter votre candidature par écrit en suivant les étapes suivantes :

      
1. Bulletin de présentation : le candidat doit déposer sa candidature à l’aide du bulletin de présentation.

2. Appuis : pour se porter candidat au poste d’administrateur, le candidat doit présenter un bulletin de présentation signé par cinq membres dont le domicile professionnel est situé dans la région électorale ou il se porte candidat

3. Documents à joindre au bulletin de présentation : le candidat doit transmettre à la secrétaire de l’Ordre les documents suivants :
  • une photographie récente en format électronique;
  • une déclaration de candidature d’au plus 400 mots dans laquelle il expose ses motivations et ses intérêts ainsi que les objectifs poursuivis;
  • un curriculum vitae d’au plus deux pages mesurant chacune au plus 22 cm sur 28 cm et mentionnant, notamment, sa formation générale et complémentaire, l’année de son admission à l’Ordre et les fonctions occupées (actuelles et antérieures) ainsi que ses principales activités ou implications, notamment au sein de l’Ordre.
4. Transmission de la mise en candidature : tous les documents, soit le bulletin de présentation avec la signature des cinq dentistes appuyant le candidat, une photographie, la déclaration de candidature et le curriculum vitae, doivent être transmis à l’attention de la secrétaire de l’Ordre, Me Caroline Daoust, par courriel à l’adresse elections@odq.qc.ca.

À noter : la date limite pour la transmission d’une candidature est le 25 septembre 2020, à 16 h. Toute candidature reçue après cette échéance sera refusée.


Comment savoir si ma candidature est conforme?


À la réception du bulletin de présentation, la secrétaire en vérifie la forme et le contenu. Elle peut exiger du candidat qu’il y apporte toute modification requise afin de le rendre conforme aux exigences établies par l’Ordre. Elle envoie ensuite un courriel confirmant la recevabilité de la candidature.

La secrétaire peut refuser un bulletin de présentation qui est incomplet, contient de l’information erronée ou propose une candidature qui ne remplit pas les conditions prescrites. La secrétaire de l’Ordre refuse tout bulletin déposé après l’échéance pour les mises en candidature, soit le 25 septembre 2020, à 16 h. La décision de la secrétaire est finale.


Quelles sont les règles en matière de communication électorale?


Les règles en matière de communication électorale sont dictées par le Règlement sur l’organisation de l’Ordre et les élections à son conseil d’administration.
  • Un candidat doit maintenir en tout temps son indépendance et doit éviter toute situation de conflit d’intérêts ou d’apparence de conflit d’intérêts.
  • La communication électorale d’un candidat doit :
    • être empreinte de professionnalisme et être compatible avec l’honneur et la dignité de la profession;
    • porter sur la protection du public;
    • maintenir la confiance du public envers le système professionnel;
    • être empreinte de courtoisie et être respectueuse à l’égard des autres candidats à l’élection, de la profession, de l’ordre, des membres et du système professionnel dans son ensemble;
    • contenir uniquement les renseignements susceptibles d’aider les électeurs à faire un choix éclairé et ne pas viser à induire les électeurs en erreur ni contenir des renseignements que le candidat sait faux ou inexacts;
    • être exempt de toute information privilégiée obtenue dans le cadre de ses fonctions au sein de l’ordre, notamment à titre d’administrateur, de membre de comité ou d’employé;
    • ne pas laisser croire que la communication provient de l’ordre ou d’un tiers, à moins que ce ne soit effectivement le cas.
  • La communication électorale d’un candidat ne doit pas contenir le symbole graphique de l’Ordre.
  • Un membre de l’Ordre ne peut faire, ni permettre que soit faites en son nom, de communications électorales avant d’être un candidat à une élection.
  • Les communications électorales des candidats débutent à la fin de la période de mise en candidature et se terminent à la clôture du scrutin.
  • Un candidat s’abstient de communiquer avec les électeurs à une fréquence abusive. Il doit respecter la volonté du destinataire de ne plus être sollicité.
  • Un candidat identifie à son nom tout site Internet qu’il utilise pour publier un message électoral.
  • Un candidat s’abstient de diffuser un message électoral par l’intermédiaire d’un média de masse, à l’exception d’un média social ou d’un site Internet identifié à son nom.
  • Un candidat qui utilise un média social pour diffuser un message électoral s’assure que ce message est transmis à partir de son compte d’utilisateur.
  • Un candidat s’abstient de diffuser des messages électoraux sur les comptes d’utilisateur de l’Ordre ouverts sur les médias sociaux.
  • Un candidat doit conserver une copie de toute communication électorale.