Connaissance de la langue française

L’Ordre des dentistes du Québec délivre un permis aux candidats qui satisfont aux exigences de la Charte de la langue française, L.R.Q., chapitre C-11 portant sur une connaissance du français.

Deux situations sont possibles :

Candidat ayant obtenu son diplôme de médecine dentaire à l'extérieur du Québec

Le candidat qui ne satisfait pas aux exigences de la Charte de la langue française portant sur une connaissance appropriée du français, mais qui, par ailleurs, satisfait aux conditions d’exercice de la profession peut obtenir un permis « temporaire » d’une durée maximale d’une année. Ce permis « temporaire » sera remis par l'Ordre, accompagné d'un formulaire d'inscription à l'examen de français de l'Office québécois de la langue française (OQLF).

Le permis « temporaire » peut être reconduit jusqu'à trois reprises avec l'autorisation de l'OQLF. Le candidat doit se présenter au moins une fois au cours des douze mois suivants la date de délivrance du permis initial ou de son renouvellement. À l'échéance, le candidat devra avoir réussi l'examen de l'OQLF pour obtenir un permis de l'Ordre.

Candidat ayant obtenu son diplôme de médecine dentaire au Québec

Même s'il est né à l'extérieur du Québec, le candidat qui a obtenu son diplôme de médecine dentaire au Québec doit démontrer sa connaissance de la langue française avant de demander la délivrance d'un permis à l'Ordre des dentistes du Québec et il ne peut bénéficier d'un permis « temporaire ». En général, le candidat qui n'a pas fait ses études secondaires en français verra ses connaissances évaluées au moyen d'un examen administré par l'OQLF.