Programme d'études supérieures

Les dentistes présentant des aptitudes et des goûts particuliers peuvent poursuivre des études de deuxième cycle et s'orienter dans l'une des dix spécialités reconnues par l'Ordre des dentistes du Québec :

  • Chirurgie buccale et maxillo-faciale : la spécialité de la médecine dentaire ayant pour objet le diagnostic, le traitement et la correction chirurgicale de toute maladie, blessure, déficience ou malformation acquise ou congénitale nécessitant une intervention sur les aspects fonctionnels et esthétiques de la cavité buccale et du complexe maxillo-facial.
  • Dentisterie pédiatrique : la spécialité de la médecine dentaire ayant pour objet le diagnostic, la prévention et le traitement des maladies, des anomalies et des accidents bucco-dentaires chez les enfants, de la naissance à l’adolescence.
  • Endodontie : la spécialité de la médecine dentaire ayant pour objet l’étiologie, la prévention, le diagnostic et le traitement des maladies et des traumatismes affectant et la pulpe et les tissus périapicaux.
  • Médecine buccale : la spécialité de la médecine dentaire ayant pour objet la gestion de la santé buccale des patients présentant des conditions médicales complexes ainsi que le diagnostic et le traitement principalement non chirurgical des maladies primitives de la cavité buccale et des désordres constitutionnels et syndromes douloureux pouvant affecter la sphère orofaciale.
  • Orthodontie : la spécialité de la médecine dentaire ayant pour objet le diagnostic, la prévention, l’interception et le traitement de toutes formes de malocclusions dentaires et la correction des structures environnantes.
  • Parodontie : la spécialité de la médecine dentaire ayant pour objet le diagnostic, la prévention et le traitement des maladies qui affectent les tissus de soutien de la dent.
  • Prosthodontie : la spécialité de la médecine dentaire ayant pour objet la restauration des dents naturelles et le remplacement des dents et des tissus adjacents par des substituts artificiels dans le but de restaurer et de maintenir la fonction orale, la santé, le confort et l’apparence. Elle comprend 3 options: i. la restauration, c’est-à-dire la dentisterie opératoire et prosthodontie fixe; ii. la prosthodontie amovible; iii. la prosthodontie maxillo-faciale.
  • Santé dentaire communautaire : la science et l’art de prévenir et de contrôler les maladies dentaires et de promouvoir l’hygiène dentaire par des mesures communautaires concertées. Cette forme d’exercice de la médecine dentaire a la collectivité comme patient plutôt qu’un individu. Elle a pour objet l’éducation du public en matière d’hygiène dentaire, par le truchement de la recherche et de l’application des données de telles recherches ainsi que de l’administration de programmes de soins dentaires à des collectivités et de la prévention et du contrôle des affections dentaires sur une base communautaire.
  • Pathologie buccale et maxillo-faciale : la spécialité de la médecine dentaire ayant pour objet l’étude de la nature, le diagnostic clinique et microscopique, la gestion et le traitement principalement non chirurgical des maladies primitives, désordres constitutionnels et lésions buccales et maxillo-faciales.
  • Radiologie buccale et maxillo-faciale : la spécialité de la médecine dentaire ayant pour objet principal l’interprétation d’images obtenues à l’aide de diverses technologies en vue d’établir un diagnostic radiologique des maladies et conditions de la cavité buccale et du complexe maxillo-facial.

Les trois facultés de médecine dentaire du Québec offrent des programmes d'études supérieures (certificat de résidence, programmes de maîtrise, etc.). Pour connaître les orientations et les structures des programmes, les critères d'admissibilité et les modalités d'inscription, consultez le site Web de chacune des facultés.

Université de Montréal : www.medent.umontreal.ca
Université McGill : www.mcgill.ca/dentistry/fr
Université Laval : www.fmd.ulaval.ca