Roll and decisions of the Disciplinary Council

Mandate of the Disciplinary Council : The Disciplinary Council is responsible for hearing complaints against dentists submitted by the Syndic, the Assistant Syndic or by any other individual who suspects a violation of the Professional Code, the Dental Act, the Code of Ethics of Dentists or the regulations enacted under these laws. 

The Disciplinary Council consists of a Chair, an attorney assigned by the government, and 31 dentists appointed by the Board of Directors. The Council sits in divisions of three members, i.e. the Chair and two dentists.

The roll of hearings is posted at the Head Office of the Ordre des dentistes du Québec at least ten days before the date set for the hearing. All hearings are public, unless the Disciplinary Council orders that they be held in camera. The roll of disciplinary hearings gives the name of the dentist involved, the nature of the complaint, and the date, time and location of hearings. There is also an online schedule of hearings on this page. Before attending a hearing, we recommend that you check the schedule to make sure there have been no changes.

Unless the Council orders otherwise, the documents in the disciplinary file, including the complaint, are accessible as of the first day of the hearing.

The decisions of the Disciplinary Council rendered since June 2001 are now accessible on the SOQUIJ site, at http://citoyens.soquij.qc.ca, and the site of the Canadian Legal Information Institute (CanLII), at http://www.canlii.org. Note that the decisions of the Disciplinary Council are subject to appeal to the Professions Tribunal or judicial review, and so may not be final.

Note that Disciplinary Council decisions may not be final, as they are subject to appeal to the Professions Tribunal or legal review.

To determine whether a member of the Ordre des dentistes has been the subject of a disciplinary complaint or for any other information, please contact the Secretary of the Disciplinary Council at 514 875-8511 or, toll free, at 1 800 361-4887

Roll of hearings

Dr Sylvain Desranleau, ès qualités de syndic c. Dr Yvan Fortin, intimé
Plainte no : 14-16-01252
Dates de l'audience:25 juin, 5 août et (ANNULÉE - 3 septembre) 2020
Lieu:Par vidéoconférence
Heure:9h30
Procureure du plaignant:Me Véronique Brouillette
Procureur de l'intimé :Me Louis Coallier
Étape :Audition sur culpabilité
Nature de la plainte :Entre les mois de janvier 2007 et mai 2013, exerçant sa profession à Québec, a fait défaut de connaître l’historique médical et dentaire complet de son patient, a établi un plan de traitement et a procédé à des traitements d'implantologie sans avoir une connaissance suffisante des faits qui les justifiaient, le tout contrairement aux normes généralement reconnues en médecine dentaire, a omis de respecter son devoir d’information envers sa patiente, a prescrit des antibiotiques, lesquels étaient non requis ou inappropriés, a omis de faire preuve de disponibilité et de diligence et n’a pas effectué un suivi adéquat, commettant ainsi des infractions aux dispositions des articles 3.01.03, 3.01.04, 3.01.05, 3.02.03, 3.02.04, 3.02.05, 3.03.01 et 4.02.01 s) du Code de déontologie des dentistes et 16(1) (2°) du Règlement sur la tenue des cabinets et des dossiers et la cessation d’exercice des membres de l’Ordre des dentistes du Québec.
Conseil :Me Julie Charbonneau, présidente
Dre Sylvie Forrest, membre
Dr Jean-François Gravel, membre

Jean-Charles Létourneau, ès qualités de syndic adjoint c. Dr Frédérick Thibault, intimé
Plainte no : Plainte no : 14-20-01300
Date de l'audience:6 août 2020
Lieu:Par vidéoconférence
Heure:9h30
Procureure du plaignant:Me Véronique Brouillette
Procureur de l'intimé :
Étape :Audition sur plainte et requête en radiation provisoire immédiate
Nature de la plainte :Depuis le ou vers le 4 avril 2017 et jusqu’à ce jour, l’intimé, a fait défaut de donner suite aux demandes que lui adressaient le Comité d’inspection professionnel et le bureau du syndic de l’Ordre des dentistes du Québec, et a omis de faire parvenir, tel que requis, une lettre indiquant les mesures correctrices mises en place depuis la dernière visite d'inspection professionnelle en 2017, les résultats de trois tests biologiques mensuels consécutifs pour chacun de ses stérilisateurs, et les dossiers dentaires de six cas d’endodontie molaire et a fait défaut d’observer les règles généralement reconnues d’hygiène et d’asepsie en omettant de faire vérifier, au minimum une fois par mois, par un laboratoire spécialisé indépendant, à l’aide d’indicateurs biologiques, l’efficacité de ses appareils de stérilisation, contrevenant ainsi aux dispositions des articles 3.01.03, 3.01.06 et 4.03.01 du Code de déontologie des dentistes, RLRQ, c D-3, r 4, et de l’article 59.2, 114 et 122 du Code des professions, RLRQ, C-26.
Conseil :Me Georges Ledoux, président
Dre Brigitte Bouchard, membre
Dre Suzanne Boivin, membre

Mise à jour le 30 juillet 2020