La sécurité des cabinets dentaires

En raison du grand nombre de patients qui fréquentent les cabinets dentaires, le dentiste et son équipe appliquent des mesures rigoureuses de prévention des infections qui visent à assurer à tous un environnement sécuritaire.

Le dentiste et son équipe observent des précautions dites universelles ou standards : elles constituent l’ensemble des procédures devant être suivies par tous les intervenants, pour tous les patients. Leur application permet de diminuer les risques de contagion, de contamination et d’infection d’une personne à une autre. Il est à noter que les risques de transmission des infections dans les cabinets dentaires sont très faibles et que les cas de transmission sont très rares.

Les mesures de précaution universelles suivantes permettent d’éviter la transmission des infections dans les cabinets dentaires. Elles protègent non seulement les patients, mais aussi le dentiste et les membres de son équipe.

Les barrières physiques

Les gants servent de barrière entre la salive, le sang, les muqueuses du patient et les mains du dentiste, de l’hygiéniste et de l’assistant. Ils sont jetés après le traitement de chaque patient ou chaque fois que le dentiste ou un autre membre de l’équipe soignante sort de la salle de travail.

Le masque protège le dentiste, l’hygiéniste et l’assistant contre les microbes contenus dans les fines gouttelettes d’eau en suspension dans l’air lorsqu'ils travaillent dans la bouche du patient. Le masque sert aussi à protéger le patient de toute infection transmissible par les voies aériennes, telle la grippe.

Les lunettes protègent les yeux de l’intervenant d’éventuelles égratignures, blessures ou éclaboussures contaminées pouvant infecter l’œil. Les lunettes peuvent aussi être portées par le patient pendant certains traitements dentaires.

La blouse prévient la contamination des vêtements des membres de l’équipe dentaire et le transport de microbes à l’extérieur du lieu de travail.

Les bonnes pratiques

Le lavage des mains s’effectue avec du savon avant et après le port des gants, entre chaque patient et lorsque le dentiste change de salle de travail.

La stérilisation est un procédé qui détruit les micro-organismes. Tous les instruments qui entrent en contact avec la bouche des patients sont stérilisés avant chaque utilisation. Il ne faut pas hésiter à poser des questions au dentiste à ce sujet. Il pourra vous expliquer comment il s’assure que les instruments sont bien stériles (sceau de sécurité des aiguilles jetables, papier indicateur sur l’emballage des instruments qui change de teinte après la stérilisation, laboratoires externes de contrôle de l’efficacité des stérilisateurs, etc.).

La désinfection des surfaces de travail (chaise, fauteuil, plateau, comptoir, etc.) est faite entre chaque patient. Elle permet de détruire la grande majorité des micro-organismes qui peuvent transmettre les maladies.

L’utilisation de matériel jetable est nécessaire, car certains instruments et certaines pièces d'équipement ne peuvent être ni stérilisés, ni lavés, ni réutilisés, par exemple les gants, les masques, les aiguilles, les compresses, les rouleaux de coton, etc.