Une entente est intervenue entre la France et le Québec en vue de faciliter la reconnaissance des qualifications professionnelles des dentistes français qui souhaitent exercer au Québec.

Pour en savoir plus, veuillez consulter la marche à suivre ci-dessous.

Préparation de votre demande

Documents à fournir

  • Formulaire Demande d’obtention de permis d’exercice, de certificat de spécialiste ou de réinscription dûment rempli
  • Copie certifiée conforme du diplôme donnant ouverture à l’exercice de la profession de chirurgien-dentiste en France
  • Attestation d’inscription au tableau de l’Ordre national des chirurgiens-dentistes
  • Attestation de situation professionnelle du Conseil national de l’Ordre national des chirurgiens-dentistes mentionnant les éventuelles sanctions disciplinaires prononcées à l’encontre du candidat à l’inscription
  • Attestation de l’expérience pertinente de travail à titre de chirurgien-dentiste, effectuée au cours des cinq années précédant la demande de reconnaissance des qualifications professionnelles
  • Extrait de casier judiciaire de moins de trois mois
  • Extrait certifié authentique de naissance
  • Photo format passeport récente et signée
  • Frais exigibles pour procéder à l’évaluation du dossier

Formation obligatoire pour comprendre la réalité québécoise

En vertu de l’Arrangement entre la France et le Québec, les demandeurs français doivent aussi réussir une des mesures de compensation suivantes.

  1. Un stage d’adaptation de six mois au Québec au sein d’un établissement d’enseignement qui délivre un diplôme donnant ouverture au permis de l’Ordre des dentistes du Québec, d’un établissement au sens de la Loi sur les services de santé et les services sociaux (L.R.Q., c.S-4.2) ou d’un cabinet dentaire, sous la responsabilité d’un dentiste reconnu comme maître de stage par l’Ordre. Le candidat français doit entreprendre lui-même ses démarches auprès d’un ou de plusieurs dentistes membres de l’Ordre des dentistes du Québec, en vue d’identifier et de sélectionner celui auprès duquel il souhaite réaliser un stage et qui accepte de l’accueillir.

    Ce stage vise à permettre au candidat de se familiariser avec l’organisation du travail en cabinet et avec les lois et règlements applicables. Le stage est évalué par le maître de stage à l’aide d’une fiche d’évaluation qui vise à établir si le demandeur :
    • maîtrise de façon satisfaisante les trois volets du stage (organisation du travail; familiarisation et adaptation aux façons de faire dans les divers domaines de la pratique de la médecine dentaire; système professionnel québécois);
    • a suivi la formation sur la pharmacologie propre à l’exercice de la médecine dentaire et réalisé l’autoévaluation qui y est rattachée;
    • a suivi la formation de 15 heures diffusée par l’Ordre sur le système professionnel québécois et réalisé l’autoévaluation qui y est rattachée.
  2. L’examen de l’Ordre comprend un volet écrit et un volet clinique objectif structuré. La partie écrite de l’examen évalue la connaissance des sciences de base ainsi que la connaissance des sciences cliniques appliquées et du jugement clinique relatif au diagnostic, au plan de traitement, au pronostic, aux méthodes de traitement et aux décisions cliniques. L’examen clinique objectif structuré a pour but d’évaluer les aspects du jugement clinique, notamment le diagnostic, la planification du traitement, le pronostic, les méthodes de traitement et la prise de décisions cliniques.

Formulaires à télécharger

Demande d’obtention de permis d’exercice, de certificat de spécialiste ou de réinscription

Consulter

Fiche d’évaluation de stage au Québec (formulaire ARM)

Consulter

Des questions?